eMouaten

Communiqué conjoint adopté à l’issue de la visite de travail au Maroc de Mme Ivanka Trump, Conseillère du Président des Etats-Unis

Rédigé le 08/11/2019
SOFIA EL AOUNI

Ivanka-visite.jpg

Rabat- Voici le texte intégral du communiqué conjoint adopté à l’issue de la visite de travail effectuée par Mme Ivanka Trump, Conseillère du Président des Etats-Unis, au Maroc les 7 et 8 novembre courant:


“Les 7 et 8 novembre, la Conseillère du Président des États-Unis d’Amérique, Mme Ivanka Trump, et le Président Directeur Général de la Millennium Challenge Corporation, M. Sean Cairncross, ont effectué une visite au Royaume du Maroc pour discuter des moyens d’approfondir notre partenariat bilatéral et les stratégies visant à promouvoir l’autonomisation économique des femmes par le biais de l’Initiative pour la prospérité et le développement des femmes dans le monde (W-GDP). Le Chargé d’Affaires de l’Ambassade des États-Unis à Rabat, M. David Greene, était également présent.


Au cours de la visite, la Conseillère Trump a eu un échange avec Sa Majesté le Roi Mohammed VI.


La délégation a réitéré la reconnaissance des États-Unis envers le leadership de Sa Majesté le Roi Mohammed VI sur des questions cruciales, telles que la paix et la sécurité au Moyen-Orient, ainsi que pour assurer la paix, la stabilité et le développement en Afrique. Le Maroc est un allié majeur hors-OTAN pour les États-Unis. L’amitié et la coopération de longue date entre les deux pays sous-tendent l’engagement plus large des États-Unis dans la région.


La Conseillère Trump a également salué le processus de réforme entrepris par Sa Majesté le Roi Mohammed VI au cours des vingt dernières années, en particulier sur la question de la promotion des droits des femmes et de leur autonomisation économique.


En application des orientations stratégiques de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, le Gouvernement marocain a mis en œuvre des réformes cruciales qui ont aidé les femmes marocaines à obtenir davantage de droits et de prospérité économique. Conformément à l’objectif commun de croissance économique inclusive ancré dans le MCC Compact et aux principes de l’Initiative W-GDP, le Parlement marocain a adopté des lois importantes qui amélioreront les droits des femmes aux terres collectives et leur permettront de participer aux possibilités économiques générées par ces terres, notamment les lois 62.17, 63.17, et 64.17. La délégation du Gouvernement des États-Unis a félicité le Gouvernement marocain pour l’adoption rapide de ces lois.


La visite a renforcé l’engagement commun des États-Unis et du Maroc à promouvoir l’autonomisation économique des femmes, en travaillant en coordination avec le projet américain W-GDP, qui vise à promouvoir l’autonomisation économique des femmes dans le monde, atteignant 50 millions de femmes d’ici à 2025 grâce aux activités du gouvernement américain et aux partenariats public-privé. Par l’intermédiaire du W-GDP, les États-Unis se sont également engagés à œuvrer au renforcement des cadres juridiques et réglementaires qui favorisent la pleine et libre participation des femmes à l’économie.


Conformément à l’esprit de l’Initiative W-GDP, les États-Unis et le Maroc réitèrent leur soutien aux réformes juridiques visant à améliorer la capacité des femmes à travailler dans les mêmes emplois et secteurs que les hommes, et à gérer la terre de la même manière que les hommes.


Les parties, dans le cadre du deuxième Compact avec le Millennium Challenge Corporation, ont signé une lettre de mise en œuvre par laquelle le Gouvernement s’est engagé à adopter les règlements d’application de la loi 62.17 conformément aux dispositions de la loi, qui consacre le principe de l’équité entre hommes et femmes en matière de droits fonciers. En outre, les parties ont convenu de travailler ensemble pour soutenir l’élaboration d’une stratégie foncière nationale de manière à favoriser la participation des femmes à l’économie en améliorant leur accès à la terre au Maroc. Dans la lettre de mise en œuvre, les parties ont également convenu que des fonds du MCC Compact seraient mis à disposition pour la création d’un Centre d’Inclusion du Genre en matière de Propriété de Terres qui, entre autres activités, collectera, analysera et utilisera des données pour appuyer l’élaboration de politiques futures, visant à accroître davantage la participation des femmes à la croissance économique liée aux terres.


A travers le deuxième Compact avec le Millennium Challenge Corporation, l’autonomisation économique des femmes est une composante essentielle, conformément aux objectifs du W-GDP. Le Gouvernement du Maroc continuera à démontrer son engagement en faveur de l’autonomisation économique des femmes marocaines en améliorant l’accès des femmes aux droits fonciers et aux programmes d’emploi qui leur offrent des possibilités de développement des compétences et de placement, et en éliminant les obstacles juridiques et réglementaires. De même, les Etats-Unis poursuivront leur soutien à l’engagement du Maroc pour une croissance économique inclusive, qui autonomise les femmes et les intègre à l’économie locale et nationale.


Au cours de la visite de la délégation de haut niveau, les États-Unis ont eu le plaisir d’annoncer, en partenariat avec le Gouvernement marocain, la sélection des bénéficiaires de subventions au titre du Fonds de financement axé sur les résultats pour la création d’emplois. Le Fonds, soutenu par le Millennium Challenge Corporation, le Ministère du Travail et de l’Insertion professionnelle, le Ministère de l’Economie, des Finances et de la Réforme de l’Administration, l’Agence Nationale de Promotion de l’Emploi et des Compétences (ANAPEC), et géré par l’Agence Millennium Challenge Account-Maroc, utilise une approche novatrice axée sur les résultats pour soutenir les prestataires d’offres de formation professionnelle et de services de placement aux femmes et jeunes sans emploi au Maroc.


Les parties ont également annoncé que le Millennium Challenge Corporation en collaboration avec l’Agence Millennium Challenge Account – Maroc et le Ministère de l’Éducation, mettront en place l’été prochain au Maroc, un atelier de mentorat de jeunes filles en sciences (WiSci camp), soutenu par Google et Intel. Le camp scientifique comprendra des jeunes filles du Maroc, de la Côte d’Ivoire et des États-Unis.


Les États-Unis et le Maroc se réjouissent de poursuivre leur partenariat de longue date pour faire avancer ces objectifs communs. Le Maroc et les États-Unis ont convenu de travailler en étroite collaboration pour renforcer leur partenariat stratégique afin de promouvoir l’autonomisation économique et l’entreprenariat des femmes.


La Conseillère Trump et le PDG Cairncross ont rencontré des membres du Gouvernement marocain lors de leur visite, dont le Chef du Gouvernement, M. Saad Dine El Othmani, et le Ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains Résidant à l’étranger, M. Nasser Bourita”.


Cet article Communiqué conjoint adopté à l’issue de la visite de travail au Maroc de Mme Ivanka Trump, Conseillère du Président des Etats-Unis est apparu en premier sur MAP Express.



Source : http://www.mapexpress.ma/actualite/opinions-et-deb...